86

# S T #

Publications des

départements et d'autres administrations de la. Confédération.

AVI s.

Du 24 au 28 août prochain se réunira à Innsbruck la deuxième assemblée commune de la société des anthropologistes allemands et viennois.

L'invitation qui a été adressée au conseil fédéral fait ressortir l'importance que cette assemblée aura tout particulièrement pour la Suisse, vu qu'on y discutera de questions se rapportant à l'histoire primitive des pays appartenant à la région des Alpes centrales.

Toutes les personnes qui s'intéressent au développement del'anthropologie sont invitées à prendre part à cette réunion. Lesadhésions doivent être adressées à M. le Dr Wieser, professeur,, musée Ferdinand, à Innsbruck, d'ici au 23 août prochain.

Berne, le 10 juillet 1894. [8.]..

Chancellerie fédérale suisse.

AV ZS.

Donnant suite à nn désir exprimé par la légation des EtatsUnis du Brésil, nous avons l'honneur de porter à la connaissancedés artistes suisses que ceux-ci sont invités à participer à l'exposition générale des beaux-arts qui s'ouvrira le 1er septembre prochain à Rio-de-Janeiro. La chancellerie du département soussignétient à leur disposition le programme et le règlement d'exposition.

Berne, le 9 juillet 1894. [3..].

Département fédéral de l'intérieur.

87

mm concernant

la nationalité des personnes nées en France d'une mère née en France et d'un père suisse né hors de France.

A teneur d'une loi française promulguée le 22 juillet 1893, les personnes nées en France d'une mère née elle-möme en France seront considérées, en France, comme irrévocablement françaises si, entre 21 et 22 ans, elles ne répudient pas la nationalité française.

Les personnes qui, le 22 juillet 1893, étaient âgées de plus de 21 ans révolus devront faire cette répudiation d'ici au 22 juillet 1894 au plus tard. Ces dispositions s'appliquent aussi aux personnes résidant hors de France.

Pour les formalités de répudiation, s'adresser, sans aucun retard, au département fédéral des affaires étrangères à Berne, aux chancelleries d'état des divers cantons, à la légation de la Confédération suisse à Paris ou aux diverses légations et consulats de Suisse à l'étranger.

Berne, le 3 juillet 1894. [3...]

Département fédéral des affaires étrangères.

2me Publication concernant

le retrait îes monnaies aivisionnaires italiennes J'arpnt.

Se référant à sa précédente publication du 24 mars 1894, le conseil fédéral rappelle au public ce qui suit.

  1. Le délai pour le rapatriement des monnaies divisionnaires italiennes d'argent expire irrévocablement le 24 juillet 1894.
  2. Aucun particulier n'est tenu d'accepter en paiement des monnaies divisionnaires étrangères ; le meilleur moyen de se garantir de tout dommage est donc de refuser ces monnaies.
  3. La caisse fédérale, les caisses principales des douanes et les caisses des arrondissements postaux, les caisses de l'administration fédérale des poudres, les bureaux des douanes, des postes et des télégraphes et les caisses publiques des cantons désignées à cet égard par leur gouvernement continueront, jusqu'au 24 juillet inclusivement, à accepter en paiement des monnaies divisionnaires italiennes d'argent, mais seulement jusqu'à concurrence de 100 francs pour chaque paiement.
  4. Jusqu'à la même date, toutes les compagnies de chemins de fer et toutes les compagnies de navigation à vapeur de la Suisse accepteront aussi en paiement, à leurs guichets, les monnaies divisionnaires d'argent italiennes.

Afin de faciliter le rapatriement de ces monnaies, le' conseil fédéral a organisé, en outre, un service d'échange pour la période du 1er au 24 juillet inclusivement.

L'échange sera opéré par : a. les bureaux comptables des postes et des télégraphes, jusqu'à concurrence de 100 francs; 1}. les caisses principales des douanes et les caisses des arrondissements postaux, jusqu'à concurrence de 1000 francs ; c. les caisses publiques des cantons désignées à cet effet par leur gouvernement, qui fixera aussi le maximum du montant pouvant être échangé ;

d. la caisse d'état fédérale pour des sommes dépassant 1000 francs.

Il faudra laisser à ces caisses le temps de vérifier les monnaies à échanger et accorder aussi aux caisses subalternes, si les demandes sont nombreuses, un délai suffisant pour faire venir la contre-valeur.

Le département fédéral des finances et des douanes est autorisé à prendre les mesures ^nécessaires pour empêcher les abus.

A partir du 24 juillet, les caisses publiques n'accepteront et n'échangeront plus les monnaies divisionnaires italiennes d'argent.

Berne, le 1er juillet 1894.

Jiu nom du conseil fédéral suisse, Le chef du département des finances et des douanes :

Hauser.

89

.A.^7" I S Examens fédéraux de maturité.

L'époque à laquelle auront lieu, cet automne, les examens de maturité pour les candidats-médecins (aspirants au diplôme de médecine), dentistes et pharmaciens a été fixée comme suit: pour la Suisse allemande, du 17 au 19 septembre, à Zurich ; pour la Suisse romande, du-13 au 15 septembre, à Lausanne.

Les demandes d'inscription doivent être adressées au soussigné d'ici au 1er août prochain au plus tard. Les candidats joindront à leur demande les certificats désignés par le règlement de maturité du 1er juillet 1891.

Kusnacht-Zurich, le 1er juillet 1894. [3...]

Le président de la commission fédérale de maturité : Gî-eîscr.

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

Publications des départements et d'autres administrations de la Confédération.

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1894

Année Anno Band

3

Volume Volume Heft

29

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

18.07.1894

Date Data Seite

86-89

Page Pagina Ref. No

10 071 650

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.