10 , # S T #

Extrait des délibérations du Conseil fédéral.

(Du 7 Mai 1856.)

Le Conseil fédéral a désigné M. H. Vogel-Saluzzi. de Zurich, à Cham, en qualité de délégué fédéral à l'exposition d'agriculture à Paris.

Les jurés nommés pour la dite exposition sont : I. Pour le gros bétail.

AI. Jean-Polycarpe Dupasquier, à Ecasseys, -Canton de Fribourg, I. vice-président du jury.

,, Jean-Jacques Karlen, préfet à Wimmis, Canton de Berne.

,, Rodolphe Zangger, vétérinaire, à Aussersihl, près Zurich.

II. Pour le menu bétail.

51. Antoine Sprecher, Landammann, à Maienfeld, Canton des Grisons.

III. Pour instruments et machines aratoires.

AI. Rodolphe Ot, père, maître de forges à Worb, Canton de Berne.

IV. Pour produits agricoles.

M. Antoine Hunkeler, juge d'appel, à Lucerne.

,, Ls. Henri Delarageaz, Conseiller d'Etat, à Lausanne.

MM. Sprecher et Hunkeler ayant décliné leur nomination, le Conseil fédéral a désigne pour les remplacer : le 14 Mai : AI. Antoine Buol commandant, à Coire.

,, 16 ,, ,, Auguste-Jules Naville, agronome, à Genève.

Par suite de ces nouvelles nominations, le dit jury se compose de: MM. J. P. Dupasquier pour le gros bétail.

J. J. Karlen R. Zanqqer Antoine Buol, pour le menu bétail.

R. Ott, père, pour les instruments et machines aratoires.

  1. J. Naville pour les produits agricoles.
  2. H. Delarageaz (Du 19 Mai 1856.)

Sur la proposition du Département militaire suisse, le Conseil fédéral a décidé d'appeler à l'école militaire centrale qui aura lieu dès le 29 Juin au 31 Août à Thoune, sous le commandement de M. le colonel fédéral Denzler :

11 Pour le 29 Juin : a. le personnel d'instruction, savoir : M. le major d'état-major fédéral Gautier, à Cologny, Canton de Genève, eu qualité d'instructeur en chef du génie ; ,, le lieutenant-colonel Borei, à Genève, comme instructeur en chef de l'artillerie; ,, le major d'état-major fédéral Quinclet, à Yevey, comme instructeur en chef de la cavalerie;*) ,, le professeur Lohbauer, comme instructeur de l'état-major général.

6. un nombre d'officiers de l'état-major fédéral, dont au moins 2 doivent appartenir au génie et 2 à l'état-major d'artillerie).

c. tous les aspirants offiders de II. classe pour le génie et l'artillerie.

Pour le 6 Juillet: 20 officiers d'artillerie des Cantons.

Pour le 20 Juillet : 233 soldats d'artillerie et du train (d'après le règlement).

Pour le 3 Août : 3 colonels, 4 lieutenants-colonels et 4 majors de Vétat-major général.

Pour le même jour : les commandants, majors et aides-majors des 4 bataillons désignés plus bas.

j o Pour le 10 Août : a. les instructeurs des carabiniers et de l'infanterie, savoir : M. le major d'élat-major Wydler, à Arau, comme instructeur en chef des carabiniers ; ,, le lieutenant-colonel Bachofen, H Baie, comme instructeur en chef de l'infanterie, auquel seront adjoints 2 aides-instructeurs.

6. les capitaines des Compagnies de cavalerie No. 2 (Berne), No. 6 (Fribóurg) et No. 22 (Berne).

c. 4 capitaines de carabiniers, savoir ceux des compagnies No. 4 (Berne), No. 6 (Uri) et deux non encore désignés.

d. deux bataillons, dont l'un de Lucerne, l'autre du Valais, chacun avec deux sous-instructeurs.

Pour le 11 Août: la compagnie de sapeurs No. 6 du Tessin.

Le 16 Août (jour de l'ouverture de l'école d'application) : *) M. Quinclet dirigera l'enseignement de l'équitation des officiers jusqu'à l'arrivée de la compagnie de cavalerie.

12 Les compagnies de dragons No. 2 (Berne), No. 6 (Fribourg) et No. 22 (Berne).

Deux bataillons, dont l'un de Solenre et l'autre de Bâle-Campagnei chacun avec 2 sous-instructeurs. · Pour le 20 Août : Les compagnies de carabiniers No. 4 (Berne) et 6 (Uri).

Pour le 27 Août : La compagnie de sapeurs No. 8, de Berne (réserve).

Les compagnies des armes spéciales suivront leurs cours de répétition ordinaires.

Les bataillons d'infanterie seront composés de 1 commandant, 1 major, 1 aide-major, 1 adjudant sous-officier, 1 fourrier d'état-major et 6 compagnies, dont chacune devra être formée comme suit : 3 officiers, 1 sergent-major ou 1 fourrier, 5 sergents, 10 caporaux, 1 frater par deux compagnies ; de plus pour chaque compagnie 1 sapeur, pour chaque compagnie de chasseurs 2 trompettes, pour chaque compagnie du centre 1 tambour, 40 soldats. Lucerne et Valais auront à envoyer chacun 1 aide-médecin et Soleure 1 aumônier catholique.

(Du 21 Mai 1856.)

Eu égard à l'accroissement de la circulation depuis l'ouverture des chemins de fer, le Conseil fédéral a autorisé son Département des Postes et Travaux publics, 1. à établir entre Winterthour et Schaifhouse un troisième service au moyen d'un ommibus à 10 places, pendant les 4 mois d'été, savoir dès le 16 Juin au 15 Octobre; 2. à dater du service ci-dessus, celui existant actuellement entre Zurich et Schaffhouse par Eglisau sera restreint au rayon ZurichEglisau-Raß et mis en correspondance dans cette dernière localité avec la voiture faisant le trajet entre Baie, resp. Säkingen et Schaffhouse.

Le buraliste postal à Othmarsingen, Canton d'Argovie, dont la caisse présente un déficit, a été destitué et déféré aux tribunaux du.

Canton.

Rectification.

Lisez aux pages 574 et 583 Franco-Bolli au lieu de FrancoColli.

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

Extrait des délibérations du Conseil fédéral.

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1856

Année Anno Band

2

Volume Volume Heft

25

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

22.05.1856

Date Data Seite

10-12

Page Pagina Ref. No

10 057 116

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.