455

# S T #

RAPPORTS concernant

la poste bovine.

(Continuation.)

Lettre da Commissaire civil impérial en Alsace, à Strasbour.* (Du 17 Mars 1871.)

L'Envoyé suisse en Allemagne, tout en donnant au Président de la Chancellerie fédérale des communications sur l'état de la peste bovine en Suisse, a exprimé le désir d'être renseigné sur l'état de la contagion en Alsace et en Lorraine.

Mr. le Ministre d'Etat Delbrück m'ayant invité en conséquence à fournir les renseignements nécessaires au Gouvernement suisse, je prie Votre Excellence de bien vouloir annocer au dit Gouvernement que la peste bovine règne encore avec une certaine intensité dans toute la Lorraine allemande, tandis que dans le Département de la Basse-Alsace, les communes seules de Brumath, Gambsheim, Ittenheim et Furdenheim (cercie de Strasbourg), Forstheim et Wörth (cercle de Weissenbourg) et Duettlenheim (cercle d'Erstein) peuvent être considérées comme infectées. La maladie n'est pas constatée jusqu'à ce jour dans le Département de la Haute-Alsace.

Il est à espérer qu'on arrêtera l'extension du mal en abattant tous les animaux qui ont été en contact avec du bétail malade, en exerçant un contrôle rigoureux et surtout en prohibant le trafic du bétail et de matières animales.

456

Extrait d'une lettre de Mr. Lambelet, lieutenant-colonel, commissaire du Gouvernement neuchâtelois aux Verrières.

(Du 20 Mars 1871.)

J'ai la satisfaction de vous annoncer que la peste bovine a complètement cessé ses ravages; depuis le 13 courant aucun cas nouveau ne s'est représenté et nous en sommes quittes pour 144 bêtes à cornes, 22 chèvres et moutons. Le dernier recensement accusait aux Verrières 631 têtes de bétail. Si l'on déduit des pertes celles du Cerneux-Péquignot et celles de la Cote aux Fées et des Bavards, il reste pour les Verrières une perte de 92 bêtes à cornes et 20 chèvres et moutons.

Si le fléau s'arrête là, on peut s'estimer heureux à raison surtout des nombreux agents d'infection qui se sont produits dans cette contrée.

# S T #

Extrait des délibérations du Conseil fédéral.

(Du 20 Mars 1871.)

Le Conseil fédéral a décrété l'ouverture d'un bureau télégraphique public à la station du chemin de fer de Winkeln près Herisau, et a autorisé en conséquencé son Département des Postesà prendre à cet effet des arrangements avec la Direction de l'UnionSuisse.

(Du 22 Mars 1871.)

Monsieur Clinchant, général de la l re armée française, a adressé sous date du 20 Mars courant au Président de la Confédération suisse la lettre dont la teneur suit : %

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

RAPPORTS concernant la poste bovine. (Continuation.)

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1871

Année Anno Band

1

Volume Volume Heft

12

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

25.03.1871

Date Data Seite

455-456

Page Pagina Ref. No

10 061 850

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.