253

# S T #

Arrêté du Conseil fédéral

concernant le nouvel habillement de l'armée suisse.

(Du 28 octobre 1914.)

Le Conseil fédéral suisse, En vertu de l'article 3 de l'arrêté fédéral du 3 août 1914 sur les mesures propres à assurer la sécurité du pays et le maintien de sa neutralité *) ; Sur la proposition de son département militaire, arrête : Article premier. Pour la confection d'effets d'habillement militaires, il ne doit plus être employé que du drap gris-vert d'une couleur conforme aux échantillons normaux présentés.

Art. 2. Les effets d'habillement ci-après énumérés, conformes aux modèles présentés, sont déclarés d'ordonnance : a) Tunique, pareille à celle que portent actuellement les cyclistes, à un seul rang de boutons en métal (6 boutons), mais avec col droit, poches extérieures à la hauteur de la poitrine avec plis, passe-poils de la couleur des parements.

b) Pantalon : pantalon pour troupes à pied, fendu au bas, de façon à pouvoir être boutonné serré ou large, avec deux poches antérieures, passe-poils de la couleur des parements.

Les officiers portent des pantalons de même coupe que jusqu'ici.

*) Voir Recueil officiel,

tome XXX, page 347.

254

c) Képi; le képi actuel est maintenu pour le moment.

Les cyclistes portent, au lieu du képi, une casquette grisvert ayant la forme des casquettes actuelles.

d) Casquette, pouvant servir en même temps de couvreoreilles, sans visière, avec deux boutons, passe-poils répondant aux parements.

Les officiers porteront des casquettes gris-vert de la forme actuelle; le bandeau de la couleur des parements.

Art. 3. Pour distinguer les états-majors et les différentes armes, les tuniques seront garnies comme suit : Couleur du drap des parements et des boutons (conforme aux modèles présentés), garniture du col : Commandants des unités d'armée, noir, écussons, boutons jaunes.

Etat-major général, noir, écussons, boutons jaunes.

Infanterie, vert, garniture complète du col, boutons jaunes.

Cavalerie, écarlate, écussons, boutons blancs.

Artillerie, écarlate, écussons, boutons jaunes.

Génie, noir, garniture complète du col, boutons jaunes.

Troupes de forteresse, garance, écussons, boutons jaunes.

Troupes sanitaires, bleu, garniture complète du col, boutons jaunes.

' Pharmaciens, bleu, écussons, boutons jaunes.

Troupes des subsistances, vert, écussons, boutons blancs.

Train, convoyeurs et ordonnances, brun, garniture complète du col, boutons jaunes.

Secrétaires d'état-major, noir, écussons, boutons jaunes.

Poste de campagne et fonctionnaires des télégraphes, noir, écussons, boutons blancs.

Vétérinaires, bleu, garniture complète du col, boutons blancs.

Officiers de la justice, orange, garniture complète du col, boutons jaunes.

Aumôniers, comme jusqu'ici.

Officiers automobilistes, comme jusqu'ici.

255

Art. 4. En ce qui concerne les marques distinctives des catégories des différentes armes, il est, pour le moment, décidé ce qui suit : Los carabiniers se distingueront des fusiliers par des parements de manches verts au lieu, de pattes seulement.

Les mitrailleurs auront des pattes de manche d'une façon particulière, pareille à la forme actuelle, de la couleur des parements.

Toutes les autres marques distinctives des différentes armes seront fixées ultérieurement.

Art. 5. Les insignes de grade des sous-officiers doivent être placés au haut des parements de manches. Les modèles présentés pour les appointés, caporaux, sergents, fourriers, sergents-majors et adjudants-sous-officiers sont déclarés d'ordonnance.

Art. 6. Les insignes de grade des officiers sont fixés comme suit : Insignes de grade actuels sur le képi et la casquette pour les officiers supérieurs, les capitaines et les officiers subalternes.

Etoiles actuelles comme insigne du grade, mais sur le devant du col, soit sur les écussons.

Garnitures d'or et d'argent sur le col, suivant les modèles qui seront l'objet d'une approbation spéciale.

Insignes particuliers. Commandants des unités d'armée : Sur la couture extérieure du pantalon deux bandes noires de 4 cm. de large séparées par un étroit intervalle.

Officiers de l'état-major général : Sur la couture extérieure du pantalon, une simple bande noire de 5 cm. de largeur.

Berne, le 28 octobre 1914.

Au nom du Conseil fédéral suisse : Le président de la Confédération, HOFFMANN.

Le chancelier de la Confédération, SCHATZMANN.

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

Arrêté du Conseil fédéral concernant le nouvel habillement de l'armée suisse. (Du 28 octobre 1914.)

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1914

Année Anno Band

4

Volume Volume Heft

44

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

04.11.1914

Date Data Seite

253-255

Page Pagina Ref. No

10 080 453

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.