402

# S T #

Observations.

Dans notre rapport d'aujourd'hui, nous avons de nouveau à signaler une augmentation assez notable du nombre des animaux atteints de la surlangue et claudication. Les Cantons les pins frappés sont ceux de Lucerne et de Soleure, où la maladie a éclaté sur des alpes et des pâturages occupés par des troupeaux nombreux; Lucerne a 452 bêtes malades, Soleure 547. On a d'autant plus lieu de craindre que la maladie ne se propage davantage, que les propriétaires de bétail, comme l'indiquent les rapports, sont en général fort négligents. L'extention exceptionnellement rapide de la maladie fait naître, en outre, l'idée que dans beaucoup de cas on a dissimulé cette épizootie et occasionné par là les nombreuses infections qui ont surgi au moment de l'alpage.

Le cas de péripneumonie contagieuse à Lucerne se réduit à un seul animal; il n'a aucune importance pour l'avenir, attendu que l'animal a déjà été abattu.

En fait d'autres épizooties, on signale les cas suivants : Morve. Zurich 1 cas, Glaris 1. Total 2 cas.

Anthrax. Zurich 1 cas, Berne 1, Schwyz 2, Bàie-Campagne 1, St-Gall 2, Genève 1. Total 8 cas.

Grâce à la température élevée, la fièvre pétéchiale a fait apparition chez les porcs, en partie avec issue mortelle.

Berne, le 4 juillet 1877.

Le Département fédéral de l'Intérieur.

403

Supplément aux délibérations de l'Assemblée fédérale.

La demande de prolongation de délais pour le chemin de fer Berne-Anet-Cornaux, qui ligure à la page 335 ci-dessus, sous n° 16, a été écartée par le Conseil des Etats le 20 mars 1877 et par le Conseil national le 22 juin 1877.

Le chemin de fer du Wynenthal fait aussi partie de ceux, énumérés au n° 18, pour lesquels une prolongation de délais a été accordée, en sorte qu'il y a eu 35 affaires liquidées pendant la session de juin 1877.

ST

Extrait des délibérations du Conseil fédéral.

(Du 29 juin 1877.)

Une erreur de date, qui s'est glissée dans l'édition française du Recueil officiel des lois et ordonnances fédérales, nouvelle série, tome II, page 26, a engagé le Conseil fédéral à adresser à tous les Etats confédérés la circulaire suivante : « Fidèles et chers Confédérés, « En comparant le texte français de la loi fédérale sur la chasse et la protection des oiseaux, du 17 septembre 1875 (Ree.

off., nouv. série, II. 26), avec le texte allemand (Amtl. Samml., n. F., II. 42), on trouve que la durée du temps de la chasse indiquée au premier alinéa de l'art. 12 ne concorde pas dans les deux textes. Dans le texte français il est dit : « à la saison du 1er octobre au 15 décembre », tandis qu'il devrait y avoir : « à la saison du 1er septembre au 15 décembre».

« En conséquence, nous avons l'honneur de vous transmettre un carton corrigé, pour remplacer le feuillet correspondant. >

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

Observations.

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1877

Année Anno Band

3

Volume Volume Heft

31

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

07.07.1877

Date Data Seite

402-403

Page Pagina Ref. No

10 064 651

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.