Décision finale de l'Administration fédérale des contributions (AFC) en matière d'assistance administrative 1.

Par courrier du 28 juillet 2016, l'Agencia Tributaria, Officina Nacional de Investigación del Fraude (AT), Espagne, a adressé à l'AFC une demande d'assistance administrative selon l'article 25bis de la Convention du 26 avril 1966 entre la Confédération suisse et l'Espagne en vue d'éliminer les doubles impositions en matière d'impôts sur le revenu et sur la fortune (CDI CH-ES, RS 0.672.933.21).

Il est demandé de fournir des informations concernant des contribuables espagnols présumés tels qu'identifiables par la référence des comptes bancaires portant un code «domicile: Espagne» attribué par la banque UBS SA.

La liste de ces références bancaires, annexée à la demande du 28 juillet 2016, résulte de la compilation de deux listes établies par UBS SA en 2006 et 2008. Il existe le soupçon que les personnes liées aux références bancaires indiquées n'ont pas rempli leurs obligations fiscales selon la législation espagnole.

Sont concernées par la demande d'assistance les personnes qui, pour la période du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2015, étaient liées aux références bancaires figurant sur ces listes, en leur qualité de: (i) titulaire(s) de compte bancaire, (ii) ayant(s) droit économique(s) selon la documentation bancaire, ou (iii) toute autre personne venant aux droits et obligations de ces deux dernières qualités.

Les personnes dont la relation avec UBS SA a été clôturée avant le 1 er janvier 2012 ne sont pas concernées par la demande.

L'AT demande que soient transmis, pour chaque référence bancaire, les renseignements suivants: ­ les noms/prénoms, dates de naissance et adresse la plus actuelle disponible dans la documentation bancaire des personnes mentionnées sous (i) à (iii); ­ les soldes aux 1er janvier 2012, 1er janvier 2013, 1er janvier 2014 et 1er janvier 2015.

2.

En date du 11 octobre 2016 (FF 2016 7530), les personnes concernées par la demande d'assistance administrative ont été informées par publication dans la Feuille fédérale, sans citation de leurs noms, (a) de la réception et du contenu de la demande, (b) de leur devoir d'indiquer à l'AFC leur adresse en Suisse si elles y sont domiciliées ou de désigner à l'AFC un représentant en Suisse autorisé à recevoir des notifications si elles sont domiciliées à l'étranger, (c) de la procédure simplifiée fixée à l'article 16 la loi fédérale du 28 septembre 2012 sur l'assistance administrative internationale en matière

6246

2020-2258

FF 2020

fiscale (LAAF; RS 651.1), et (d) qu'une décision finale sera établie pour chaque personne concernée, respectivement habilitée à recourir, dans la mesure où celle-ci n'a pas consenti à la procédure simplifiée.

3.

L'AFC a rendu une décision finale concernant chaque personne qui, malgré la notification, n'a ni consenti à la procédure simplifiée au sens de l'article 16 LAAF, ni communiqué à l'AFC une adresse en Suisse ou désigné un représentant en Suisse autorisé à recevoir des notifications. À la date de ce jour, l'AFC notifie ladite décision par la présente publication.

4.

Un recours auprès du Tribunal administratif fédéral peut être interjeté contre la décision finale correspondante, dans le délai de 30 jours suivant sa notification, respectivement la présente publication dans la Feuille fédérale (art.

19 LAAF en relation avec art. 44 et suivants de la loi fédérale du 20 décembre 1968 sur la procédure administrative [PA; RS 172.021] et art. 31 et suivants de la loi fédérale du 17 juin 2005 sur le Tribunal administratif fédéral [LTAF; RS 173.32]). Le recours est à envoyer à l'adresse suivante: Tribunal administratif fédéral, Cour I/Chambre 2, Demandes de liste, Case postale, 9023 Saint-Gall. Toute décision précédant la décision finale peut faire l'objet d'un recours avec la décision finale (art. 19, al. 1 LAAF).

Le mémoire de recours doit contenir les conclusions, les motifs avec indication des moyens de preuve et la signature de la partie recourante ou de son mandataire. La décision attaquée et les pièces invoquées comme moyens de preuve doivent être jointes, dans la mesure où la partie recourante les possède (art. 52, al. 1, PA). Les dispositions relatives aux féries au sens de l'article 22a, al. 1, PA ne sont pas applicables (art. 5, al. 2, LAAF). Le recours a un effet suspensif (art. 19, al. 3, LAAF).

5.

La décision finale motivée peut être obtenue auprès de l'Administration fédérale des contributions, Eigerstrasse 65, 3003 Bern.

28 juillet 2020

Administration fédérale des contributions

6247

FF 2020

Notification from the Swiss Federal Tax Administration (FTA) ­ administrative assistance 1.

By letter dated 28 July 2016, the Officina Nacional de Investigación del Fraude (AT), Spain, requests the FTA for administrative assistance based on Article 25bis of the Convention of 26 April 1966 between the Swiss Confederation and Spain for the avoidance of double taxation with respect to taxes on income and wealth (DTA CH-ES, SR 0.672.933.21).

It is requested to provide information concerning presumed Spanish taxpayers as identifiable by the reference of the bank accounts bearing a code «domicile: Spain» assigned by the bank UBS SA. The list containing these bank references, annexed to the request fated 28 July 2016, results from the compilation of two lists issued by UBS SA in 2006 and 2008. There is a suspicion that the persons connected to the bank references indicated have not fulfilled their tax obligations under Spanish law.

The persons concerned by the request for administrative assistance are persons, who on the 1st January 2012 were connected to the bank references figuring on the lists as: (i) account holder(s), (ii) beneficial owner(s) according to the bank documentation or (iii) every successor in interest of the persons mentioned under (i) and (ii).

Persons whose bank relations with UBS SA were closed prior to 1st January 2012 are not affected by this request.

The request specifies that the required information, which is for each bank account, ­ the surname/first name, the date of birth and the most recent address listed in the bank documents of the persons mentioned under (i) and (ii); ­ the balance at 1st January 2012, 1st January 2013, 1st January 2014 and 1st January 2015.

2.

By publication dated 11 October 2016 (BBl 2016 7530) the persons concerned by the request for administrative assistance were informed anonymously (a) about the receipt and content of the request, (b) about the obligation to give the FTA their Swiss address, if they are domiciled in Switzerland, or to designate a person authorized to receive service in Switzerland, if they are domiciled abroad, (c) about the simplified procedure in accordance with Article 16 of the Federal Act of 28 September 2012 on International Administrative Assistance in Tax Matters (TAAA, SR 651.1), and (d) that a final decree will be issued for each person concerned respectively entitled to appeal who has not consented to the simplified procedure.

3.

The FTA has issued a final decree concerning each person who, despite notification, neither consented to the simplified procedure according to Article 16 TAAA, nor provided the FTA with his/her address in Switzerland or

6248

FF 2020

designated a person authorized to receive service in Switzerland. With today's date, the FTA notifies the said decree by means of this publication.

4.

The corresponding final decree can be appealed to the Swiss Federal Administrative Court within 30 days of its opening respectively of the present notification (Art. 19 TAAA in connection with Art. 44 ff. of the Federal Act of 20 December 1968 on Administrative Procedure [APA; SR 172.021] in connection with Art. 31 ff. of the Federal Act of 17 June 2005 on the Federal Administrative Court [SR 173.32]). The appeal is to be submitted to the following address: Bundesverwaltungsgericht, Abteilung I/Kammer 2, Gruppenersuchen, Postfach, 9023 St. Gallen. Any order that was issued prior to the final decree may be contested with the final decree (Art. 19 para. 1 TAAA). The appeal must contain the claims, the grounds of the appeal including details of any evidence and be signed by the appellant or his/her representative; a copy of the contested final decree as well as any documents cited as evidence must be attached, provided they are in the appellant's possession (Art. 52 para. 1 APA). Art. 22a para. 1 of the APA on Statutory or Official Periods does not apply (Art. 5 para. 2 TAAA). The appeal has suspensive effect (Art. 19 para. 3 TAAA).

5.

The issued final decree can be reviewed at the Federal Tax Administration at the following address: Eigerstrasse 65, 3003 Bern.

28 July 2020

Federal Tax Administration

6249