616

# S T #

AVIS.

Introduction du marc, comme unité monétaire, en Wurtemberg.

Nous portons à la connaissance du public que cela intéresse, qu'à partir du 1er juillet 1875, le système monétaire du marc sera introduit en Wurtemberg et qu'ainsi, à dater de cette époque, les mandats de poste et les mandats d'encaissement à destination du Wurtemberg devront être libellés en monnaie-marcs (marcs et pfennings), de la même manière que cela a lieu pour le territoire des postes impériales allemandes.

Berne, le 22 juin 1875.

Le Département fédéral des Postes : Eugène Borei.

Mise au concours.

La fourniture de la viande pour l'école de recrues d'infanterie III, qui aura lieu a Colombier du 18 septembre au 23 octobre prochain, est de nouveau mise au concours.

On peut prendre connaissance des conditions à, la caserne de Colombier, auprès de M. le capitaine Agassiz, officier d'administration de l'école actuelle, ainsi qu'au Bureau du Commissariat des guerres central il Berne.

Les offres doivent être adressées, par écrit et affranchies, au Commissariat des guerres central a Berne, d'ici au samedi 10 juillet prochain inclusivement.

Berne, le 24 juin 1875.

Le Commissariat des guerres central.

617

Exposition internationale et

Congrès d'hygiène et de sauvetage de 1876, à Bruxelles.

Programme des classes.

ITM CLASSE. -- Moyens préventifs, secours et sauvetage en cas d'incendie.

Ire SECTION.

Procédés et appareils de préservation contre les incendies sur terre et sur nier : 1° Construction des édifices, des magasins à poudre, des magasins à pétrole et des navires.

2° Incombustibilité des ligneux, bois, vêtements, étoffes et objets d'àmeubleinent, décors, etc.

3° Paratonnerres.

2e SECTION.

Instruments et objets pour révéler et annoncer les incendies; avertisseurs, télégraphes, etc.

3e SECTION.

Appareils et instruments de sauvetage : Echelles, sacs, cordes, parachutes, etc. Appareils respiratoires; ventilateurs, etc.

4* SECTION.

Appareils, instruments et substances pour éteindre les incendies : Pompes à bras et à vapeur avec accessoires. -- Extincteurs et substances chimiques. -- Réservoirs et conduites d'eau, etc.

5* SECTION.

Moyens de transport des hommes et du matériel.

IIe CLASSE. -- Appareils, engins de toutes espèces servant sur l'eau et dans l'eau pour diminuer les dangers, prévenir les accidents et porter secours.

1° Natation et patinage : appareils ou engins servant à ces exercices.

2° Eclairage des côtes, sur mer, sur rivières et canaux; fanaux et signaux.

Sondage des rivières et des mers; appareils les plus perfectionnés.

618 3° Sauvetage : canots et autres engins à l'usage des nageurs, des navires et équipages en détresse; scaphandres, appareils de plongeur.

4° Navires, chaloupes dépêche, bateaux de toute espèce et accessoires : meilleurs modèles au point de vue de la sécurité.

5° Navires désemparé» ou en détresse, coulant bas d'eau ou ayant le feu à bord : appareils à recommander en pareils cas ; gouvernails, mâture et voilure de fortune.

Engins pour visiter la carène d'un navire et la réparer dans l'eau.

6° Infirmerie ou transport des malades et blessés en mer; pharmacie usuelle.

IIIe CLASSE. -- Appareils pour prévenir les accidents résultant de la circulation sur les routes, les tramways et les chemins de fer.

1° Harnachements et systèmes d'attelage de sûreté : mors, gourmettes, fers, étriers, etc.

2° Freins pour voitures sur routes ou tramways.

3° Freins pour locomotives et voitures de chemins de fer.

4° Appareils de ventilation, de chauffage et d'éclairage pour voitures publiques de tramways et de chemins de fer.

5° Appareils de choc. -- Appareils d'attelage. -- Appareils de sûreté pour protéger la montée et la descente des voyageurs et le service des garde-trains ; marche-pieds, main-courante, couvre-roues, garde-corps, etc., etc.

6° Signaux et appareils de toute nature pour assurer le service des chemina de fer. -- Signaux et appareils d'intercommunication entre les voyageurs et le personnel des trams.

7° Appareils divers pour déblayer les voies ferrées, chasse-neiges, chasse-pierres, etc., etc.

8° Clôtures, garde-corps, barrières, etc., etc., pour routes et chemin de fer.

S° Modèles spéciaux de voitures publiques, de tramways et de chemins de fer, an point de vue de la sécurité et de la salubrité.

10° Outillage pour secours immédiats en cas de déraillement ou autres accidents de chemins de fer.

·>

r

IV« CLASSE. -- Secours en temps de guerre.

I" SECTION.

Moyens de transport : 1° Civières, brancards, chaises à porteurs, litières, cacolets, etc. ; 2° Voitures, fourgons, etc.; 3° Wagons-lits, wagons spéciaux pour le transport des blessés ; applications du matériel ordinaire des chemins de fer au même but ; 4° Traités, publications, plans, spécimens et modèles relatifs aux moyens de transport.

619 2e SECTION.

Appareils chirurgicaux : sacs, trousses, boîtes de secoure, boîtes de chirurgie, médicaments, charpie, etc., traités spéciaux.

38 SECTION.

Ambulances : spécimens, modèles, truites, plana : 1° Ambulances volantes; 2° » fixes temporaires ; 3° i> permanentes ; hôpitaux, lazarets, baraquements.

Matériel et ameublement des dii-ersts ambulances. Alimentation des blessés.

4e SKCTIOK.

Appareils pour la conservation, l'inhumation et l'incinération des cadavres : plans, modèles, traités.

Assainissement des champs de bataille et des lieux de campement.

V CLASSE. -- Hygiène et salubrité publiques.

1° Drainage des sols humides et marécageux ; assainissement des terrains infects ; curage des rivières, dos canaux, etc. ; systèmes et appareils.

2° Systèmes hygiéniques et mesures de sûreté concernant les villes. -- Pavage des voies publiques, macadamisage, etc.; trottoirs. -- Eclairage public. -- Moyens de prévenir l'infection du sous-sol par le gaz d'éclairage. -- Moyens préventifs des accidents dont la voie publique est le théâtre, soit par suite des travaux qui s'y opèrent (travaux divers de voirie) QU qui ont lieu aux abords de cette voie (édification ou réparation des habitations), soit par suite de la circulation publique (transport des matières pondéreuses pu bruyantes, etc.). -- Divagation des chiens ; mesures préventives de l'inoculation rabique, etc.

3° Systèmes hygiéniques concernant Jeu établissements publics. -- Plan, construction, ventilation, chauffage, éclairage, etc., des hôpitaux, des temples, des casernes, des écoles, des crèches, des prisons, des salles de spectacle, etc. -- Moyens de prévenir ou de faire disparaître l'humidité et les autres causes naturelles ou accidentelles d'insalubrité ou d'incommodité.

-- Installation des paratonnerres.

4° Systèmes hygiéniques concernant l'usage général-des eaux : prises d'eau, appareils d'analyse sommaire, appareils de filtration, réservoirs, conduites d'eau, appareils de distribution et d'arrosemeut, compteurs, bornes-fontaines.

r>° Systèmes hygiéniques concernant l'approvisionnement des centres de population. -- Abattoirs, halles, marchés, débits. --- Denrées alimentaires considérées au point de vue de l'hygiène, procédés relatifs à leur conservation, moyens pratiques d'en constater l'altération et la sophistication.

6° Systèmes hygiéniques concernant l'évacuation des immondices des centres de population. -- Nettoiement de la voie publique, désinfection.

-- Cendres et résidus. -- Urinoirs publics, latrines, fosses fixes et mobiles, vidanges, division, désinfection, enlèvement et transport des produits. -- Etablissement des voiries, désinfection et utilisation des matières. -- Feuille fédérale suisse. Année XXVII. Vol. III.

41

620 Egouts, construction. -- Regards, etc., dispositions a prendre pour empêcher les gaz méphitiques des égouts de compromettre la santé publique coupe-air, etc.; -- utilisation des eaux d'égouts pour la fertilisation des campagnes ; indication des moyens pratiques pour atteindre ce but.

7° Systèmes hygiéniques concernant l'inhumation : dépôts mortuaires, morgues, conservation des corps , embaumement, crémation, sépultures, cimetières, etc. -- Traités, plans et appareils.

8° Instruments relatifs a la météorologie considérée au point de vue de l'hygiène.

Cartes hygiéniques.

Démographie.

VI» CLASSE. -- Hygiène, moyens préventifs et sauvetage appliqués à l'industrie.

1re SECTION.

Matériaux ; pians-modèles pour l'installation hygiénique des ateliers des fabriques, des usines.

Ateliers : Eclairage, ventilation, chauffage.

Mines : Aérage, éclairage (ventilateurs, lampes de sûreté, révélateurs de grisou, etc.).

2° SECTION.

Machines : Ascenseurs pour ouvriers, pour fardeaux ; appareils de sûreté pour la descente des ouvriers et des cages d'extraction, parachutes, etc.

Appareils et procédés de préservation contre les atteintes des machines en mouvement.

Appareils ou machines remplaçant l'ouvrier dans les travaux insalubre ou dangereux.

Chaudières à vapeur, réservoirs à air, à gas, etc.

Appareils de sûreté: Soupapes, manomètres, indicateurs de niveau, alimentateur automatiques contrôleurs de pression, dispositions spéciales d'installation, etc.

Procédés destinés à prévenir les incrustations, moyens de désincru-- tation.

3e SECTION.

Appareils, procédés ou dispositions ayant pour objet de supprimer ou d'atténuer les causes derdangerr ou d'insalubrité que peuvent présenter, un point de vue des ouvriers ou du public. les opérations industrielles t't l'emmagasinage des matières premières ou fabriquées.

Matières inoffensives substituées aux produits dangereux ou délétères usités dans l'industrie ou dans les arts.

Appareils ou dispositions ayant pour objet de préserver individuelle ment les ouvriers des vapeurs nuisibles, des poussières, des liquides corrosifs, des explosions, de l'action nuisible des foyers de chaleurs ou de lumière, etc.

621 Vêtements nécessaires dans certaines professions industrielles.

Instructions et réglementations hygiéniques à l'usage des ouvriers.

Appareils de sauvetage et outillage de secours immédiats pour les accidents qui surviennent dans les mines, les carrières et les ateliers.

VU« CLASSE. -- Hygiène domestique et privée.

lr* SECTION.

1° Plans et modèles d'habitations privées, présentés comme spécimen d'amélioration hygiénique de l'art de la construction.

2° Plans et modèles d'habitations spéciales, destinées aux classes ouvrières, et présentés comme spécimen des améliorations à apporter à ce genre de construction, sous le rapport de la convenance, de la salubrité et de l'économie, tant exécutés que projetés.

3° Appareils et systèmes de distribution des eaux a l'intérieur des habitations et d'évacuation des eaux ménagères et des dejecta.

4° Appareils de chauffage et d'éclairage au gaz et autres, destinés aux habitations privées, considérés principalement au point de vue de la salubrité et de la sécurité, en tenant compte toutefois de l'économie.

5° Appareils de ventilation destinés aux maisons, exécutés ou projetés, 3e SECTION.

1° Etoffes hygiéniques : Vêtements selon les climats et les saisons, appropriés aux différents âges et aux conditions sociales.

2° Ustensiles, instruments et procédés de toilette ayant un caractère hygiénique.

3° Instruments et appareils d'hydrothérapie et de balnéothérapie.

3* SECTION.

1° Ustensiles et appareils ayant pour objet de perfectionner la préparation et la cuisson des aliments.

2° Instruments et procédés faciles et pratiques pour reconnaître les altérations, les falsifications des denrées alimentaires et des boissons à l'usage domestique.

3° Procédés de conservation des viandes et des aliments dans les habitations privées.

4° Traité et appareils sur le meilleur mode d'alimentation des enfants et des adultes.

4e SECTION.

jou( destinés à l'éducation phy1° Appareils, instruments, jeux et jouets sique et morale des enfants.

2° Appareils, procédés et traités généraux de gymnastique privée.

622 VIIIe CLASSE. -- Médecine, chirurgie, pharmacie dans leurs rapports avec les classes qui précèdent.

1° Appareils, procédés et boîtes de secours pour secourir les asphyxiés par submersion, par les gaz irrespirables, par strangulation et par suite d'éboulements.

(Machines électro-galvaniques, brosses à frictions, couvertures de laine flanelles, bandes élastiques linguales, équipements, voitures de transport.

2° Appareils et vêtements destinés a préserver les machinistes-chautt'exirs de locomotives et les employés des trains de chemins de fer contre les accidents et les maladies inhérentes à leurs professions.

8° Appareils destinés aux infirmités localisées. Appareils de prothèse dentaire et oculaire; appareils acoustiques, bandages herniaires, xirinaux, pessaires, sphincters artificiels, appareils do prothèse mécanique.

4° Appareils et procédés de transport des aliénés, des malades, des blessés et des infirmes (brancards, civières, cacolets, chariots à roulettes, voitures, voitures de chemins de fer, chaises a porteurs).

5° Ambulances civiles, hôpitaux flottants, hôpitatix-tentes, hôpitauxbaraques, maisons de santé, de maternité (spécimens), aménagements, objets de couchage, bains, vêtements, moyens de préservation et de coercition.

Appareils destinés spécialement à la préparation des aliments dans les hôpitaux et dans les maisons de santé.

6° Moyens de transport des cadavres.

7° Appareils et moyens destinés a préserver du mal de nier.

8° Traités pratiques sur les questions qui précèdent.

IXe CLASSE. -- Institutions ayant pour objet l'amélioration de la condition des classes ouvrières.

1° Sociétés d'assurances sur la vie et d'assurances à primes contre les accidents de toute nature. Statuts et publications diverses.

2° Sociétés de secours mutuels, caisses de prévoyance, de retraite et d'épargne ; Sociétés coopératives -- boulangeries, boucheries et restaurants économiques; mesures à prendre dans les fabriques et les grands établissements industriels, pour fournir les aliments à bon marché et de bonne qualité.

3° Sociétés pour la constructioii ou l'achat de maisons ouvrières ; Sociétés pour fournir à la population dea bains à bon marché. Lavoirs économiques. Plans et appareils.

4° Bibliothèques pour les artisans et les ouvriers. -- Ecoles du soir.

Cours de dessin linéaire, industriel
et ornemental et Cours publics de géométrie, de mécanique et de chimie pratique a l'usage des ouvriers.

Ecoles professionnelles pour les femmes. Institutions destinées a initier les jeunes filles aux travaux du ménage.

5° Sociétés de protection en faveur des apprentis, ateliers d'apprentissage. Sociétés de protection et écoles pour les enfants négligés, exposés à tomber sous la tutelle administrative.

023 G° Hôpitaux et salles de convalescents pour les ouvriers des grands établissements industriels ; réfectoires de fabriques, crèches1, .salles d'asile ou écoles gardiennes, jardins d'enfants.

7° Moyens de remédier à l'abus des laissons fortes et d'arrêter les progrès de l'intempérance.

Xe CLASSE. -- De l'hygiène et du sauvetage dans leurs applications à l'agriculture.

1° Destruction d'insectes et d'animaux nuisibles à l'agriculture.

2° Modelés et méthodes pour la conservation des céréales, graines et autres produits agricoles, chaulage, etc.

3° Hygiène des écuries et des étables.

4° Modèles de fermes, métairies, maisons d'ouvriers agricoles, considérés au point de vue de l'hygiène, de la convenance, de l'économie et de la salubrité.

5° Modèles d'étables, d'écuries, porcheries, chenils, etc., considérés au point de vue hygiénique.

C° Meubles, vêtements et ustensiles destinés plus particulièrement aux populations agricoles.

7° Régime alimentaire des populations rurales au point de vue de la conservation de la santé et de la production de la plus forte somme de travail.

8° Mesures et dispositions hygiéniques propres a assurer, dans les cours des fermes, la plus grande salubrité possible. -- Emplacement et aménagement du fumier, des fosses à purin, multiplication des fosses d'aisance a la campagne. -- Utilisation de l'engrais humain.

9° Influence hygiénique du boisement et des plantations.

10° Influence hygiénique du, drainage ; assainissement des marais ; assainissement des terres humides et insalubres.

Drainage des terres irriguées par les égouts des villes.

Hygiène des ouvriers exécutant les travaux de drainage, vêtements préservateurs.

11° Entretien des machines agricoles supprimant les travaux pénibles et insalubres, tels que le battage au fléau, le teillage du lin, qui donnent lieu ä des poussières dangereuses.

12° Insalubrité des routoirs. Etude du rouissage.

13° Moyens de mettre les ouvriers ruraux à l'abri des dangers que présente la conduite de certaines machines agricoles : batteuses, manèges, locomobiles, etc.

14° Influence du traitement des animaux sur leur caractère, en vue d'éviter qu'ils contractent des vices qui les rendent dangereux.

15° Maladies contagieuses des animaux, transmissibles à l'homme.

16° Mesures législatives concernant l'abattage et l'enfouissement des animaux morts d'affections contagieuses. -- Exposition a l'air des débris d'animaux. -- Mouches charbonneuses.

17° Boissons hygiéniques pendant les durs travaux de l'été.

624

La date de l'ouverture et celle de la clôture du Congrès et de l'Exposition n'étant pas encore définitivement arrêtées, nous nous réservons de les publier en leur temps.

Berne, le lo jxiin 1875.

Département fédéral des Chemins de fer et du Commerce.

Prise d'une hypothèque sur une ligne de chemin de fer.

La Compagnie de l'Ouest-Sulsse s'est engagée, par l'art. 3 de la lettre de rente qu'elle a consentie le 25 août 1865 en iàvexu- de ses créanciers obligationnaires pour une somme de 32 millions, à hypothéquer aussi, si elle en est requise, le petit tronçon de sa ligne situé sur territoire valaisan.

Or, à l'occasion de la transcription, dans le registre hypothécaire fédéral, de l'hypothèque constituée selon le droit cantonal pour la part de la ligne située sur le territoire vaudois en faveur de la dette ci-dessus, se montant actuellement encore à fr. 31,116,400, on exprime le désir que le tronçon, long d'environ 1 '/z kilomètre, qui appartient maintenant a la.

Suisse Occidentale et va depuis la frontière des Cantons de Vaud et du Valais près de St-Maurice jusqu'au point de raccordement avec la ligne du Simplon à la gare de St-Maurice, soit aussi compris dans l'hypothèque.

En exécution de l'art. 2 de la loi fédérale sur les hypothèques de chemins de fer et la liquidation forcée de ces entreprises, du 24 juin 1874, nous portons cette demande à la connaissance du public, et nous fixons le 6 juillet prochain comme terme final pour interjeter, s'il y a lieu, opposition auprès du Conseil fédéral.

Berne, le 18 juin 1875. p].

Au nom du Conseil fédéral suisse:

La Chancellerie fédérale.

(525

Prise d'une hypothèque sur mie ligne de chemin de fer.

La Compagnie du chemin de fer de Lausanne à Ouchy et des eaux de Bret a l'intention, en vue de l'achèvement de son entreprise, d'émettre un emprunt a 5 % de fr. 2,600,000 et d'hypothéquer à cet effet, en premier rang, la ligne qui va de Lausanne (vallée dit Flon) jusqu'à Ouchy, longue de 1.5 kilomètre, pins la canalisation qui en dépend dès 2e Grenet et le lac de Bret à Lausanne, longue de 18,5 kilomètres. Sont exclues do l'hypothèque les portions de la ligne et de ses dépendances qui font partie du domaine public, les terrains acquis par la Compagnie dans la vallée du Flon qui ne font pas partie de l'entreprise du chemin de fer proprement dit (3924 perches) et l'embranchement de la conduite d'eau qui fournit l'eau a la ville de Lausanne. Le plan indiquant les parcelles de la vallée du Flon qui sont comprises dans l'hypothèque, eat déposé iv la Chancellerie du Département fédéral des Chemins de fer.

A teneur de l'art. 2 de la loi fédérale du 21 juin 1874 sur les hypothèques de chemins de fer et la liquidation forcée de ces entreprises.

nous portons cette demande a la connaissance du public, et nous fixons le H juillet prochain comme terme final pour interjeter opposition auprès du Conseil fédéral.

Berne, le 18 juin 1875. [3].

Au nom du Conseil fédéral suisse :

La Chancellerie fédérale.

626

Exposition des beaux-arts à Bruxelles.

L'exposition universelle des beaux-arts à Bruxelles commencera le 15 août et se fermera le 15 octobre 1875. ' Elle est ouverte aux productions des artistes belges et étrangers.

Les objets destinés à l'exposition devront être adressés il la Commission directrice de l'exposition des beaux-arts, a Bruxelles. Ils devront être accompagnés d'une notice contenant : les noms et prénoms, le lieu de naissance et le domicile de l'artiste, la mention des récompenses qu'il a obtenues, l'indication dos expositions triennales de Bruxelles où ses oeuvres auraient été admises, enfin l'explication destinée a être insérée au catalogue.

Le nom"-re d'objets de même nature que chaque artiste est admis a envoyer U l'exposition est limité il trois.

Seront considérés comme un seul ouvrage les miniatures, dessins, aquarelles, gravures, lithographies ou médailles réunis dans un même cadre.

Le Gouvernement belge prend a sa charge les frais de transport sur tout le territoire belge, tant pour l'aller que pour le retour, des oeuvres qui lui sont adressées par le chemin de fer.

Les colis expédiés de l'étranger doivent être affranchis jusqu'à lu frontière belge.

Aucun objet ne sera reçu après le 15 juillet.

Un jury d'admission décidera si les objets sont ou non dignes d'êtr« exposés.

Seront admises a l'exposition les oeuvres des quatre genres indiqués ci-après : 1° Peintures, dessins, aquarelles, pastels, miniatures, émaux et porcelaines.

2° Sculpture, ciselure et gravure en médailles.

3° Gravure et lithographie.

4° Architecture.

Seront exclus de l'exposition les tableaux, dessins, gravures ou lithographies dépourvus de cadres, ainsi que les objets qui agiraient déjà figuré dans une exposition triennale à Bruxelles.

C"ne médaille d'or sera décernée aux artistes qui auront fait preuve du talent le plus distingué.

Les propositions du jury ne pourront dépasser : pour la peinture, 6 médailles ; pour la sculpture et la gravure en médailles, 3 médailles; pour la gravure et la lithographie, 1 médaille ; pour l'architecture, 1 médaille.

Le Département soussigné fournira les renseignements ultérieurs qui pourraient lui être demandés relativement à cette exposition.

Berne, le 15 juin 1875. [.

Département fédéral des Chemins de fer et du Commerce.

627

Mise au concours.

(Les offres de service doivent se faire par éeritj franto et être accompagnées de certificats de moeurs; on exige aussi que les postulants indiquent distinctement leurs prénoms et le lieu de leur domicile et d'origine.)

Lorsque le chiffre du traitement n'est pas indiqué, il s«ra fixé lors de la nomination. Les autorités désignées pour recevoir les demandes d'emploi donneront les renseignements nécessaires.

  1. Receveur au bureau secondaire des péages à Rafz (Zurich). Traitement annuel fr. 1500 en maximum. S'adresser, d'ici au 15 juillet 1875, à la Direction des péages a Schaffhouse.
  2. Garçon de bureau à Zurich. S'adresser, d'ici au 16 juillet 1875, a la Direction des postes à Zurich.
  3. Facteur postal pour Castagnola, Gandria, etc. (Tessin). S'adresser, d'ici au 16 juillet 1875, à la Direction des postes a Bellinzone.
  4. Dépositaire postal à Walzenhausen (ApS'adreaser, d'ici au penzoli).

16 juillet 1875, k la 5) Dépositaire postal et facteur à Widnau Direction des postes à St-Gall.

(St-Gall).

6) Télégraphiste à Treyvaux (Fribourg). Traitement annuel fr. 200, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 20 juillet 1875, a l'Inspection des télégraphes à Lausanne.

7) Télégraphiste à Walzenhausen (Appenzell). Traitement annuel fr. 200, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 20 juillet 1875, a l'Inspection des télégraphes à St-Gall.

8) Télégraphiste a Stammheim (Zurich). Traitement annuel fr. 200, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 20 juillet 1875, à l'Inspection des télégraphes a Zurich.

9) Télégraphiste à Goeschenen (uri). Traitement annuel fr. 200, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 20 juillet 1875, à l'Inspection des télégraphes à Zurich.

  1. Buraliste postal et facteur a Innertkirchen CBerne1. S'adresser d'ici au 9 juillet Ib75, a la Direction des postes a Berne.
  2. Dépositaire postal et facteur à Dintikon (Argovie). S'adresser, d'ici au 9 juillet 1875, à la Direction des postes à Aarau.

628 3) Télégraphiste à Necker (St-Gall). Traitement annuel fr. 200, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 13 juillet 1875, à l'Inspection des télégraphes à St-Gall.

4) Télégraphiste à Oberentfelden (Argovie). Traitement annuel 200 francs, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 13 juillet 1875, à l'Inspection des télégraphes à Olten.

5) Télégraphiste à Vevey. Traitement annuel dans les limites de la loi fédérale du 2 août 1873. S'adresser, d'ici au 13 juillet 1875, a l'Inspection des télégraphes à Lausanne.

6) Télégraphiste à Kempten (Zurich). Traitement annuel fr. 200, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 13 juillet 1875, à l'Inspection des télégraphes à Zurich.

7) Télégraphiste à Agno (Tessin). Traitement annuel fr. 200, plus la des dépêches. S'adresser, d'ici au 13 juillet 1875, a l'Inspection §révision es télégraphes a Belliuzone.

Traitement annuel fr. 200, plus la provi8) Télégraphiste à Senken (Zurich).

sion des dépêches. S'adresser, dici au 13 juillet 1875, à l'Ins9) » » Bach (Schwyz).

pection des télégraphes à Zurich.

10) Facteur au bureau des télégraphes à Berne. Traitement annuel fr. 480, plus la provision des dépêches. S'adresser, d'ici au 6 juillet 1875, au Chef du bureau des télégraphes à Berne.

Recettes de l'Administration des postes des années 1874 et 1875.

Voyageurs et surpoids.

Lettres et imprimés.

Mandats de poste.

Paqoets et valeurs.

1874.

1874.

A page 628.

Antres recettes.

Total.

»ois.

1874.

Fr.

Mai

1874.

1875, C.

Pr.

C.

Fr.

1875.

C.

!

C.

Fr.

C.

Fr.

C.

Fr.

1874.

1875.

C.

Fr.

C.

Fr.

1874.

1875.

fi \J*

Fr.

C.

Fr.

1875.

C.

C.

180,847 75

517,618 54

606,308 17

33,944 10

41,616 75

270,287 64

319,847 65

37,441

92,857 77

1,055,204 94

1,241,478 09

176,972 15

185,145 04

479,093 57

464,864 68

25,922 50

29,171 37

258,784 18

300,833 09

26,674

33,734 95

967,447 34

1,013,749 13

216,643 99

210,131 06

342,951 85

374,111 09

24,138 95

27,413 20

188,667 78

264,311 27

66,967

67,899 21

839,369 60

943,865 83

239,466 46

221,126 23

491,405 48

517,640 98

25,000

34,775 50

313,856 79

331,529 31

27,909 59

29,565 06

1,097,638 32

1,134,637 08

256,677 79

281,829 03

509,834 32

534,400 44

29,014

33,191 40

319,930 73

323,021 13

37,345 92

28,701 41

1,152,802 76

1,201,143 41

317,759 80

357,639 25

26,797 39

174,363 94

84,905 06

961,465 44

555,430 27

590,668 91

30,354 10

331,853 34

34,143 91

1,542,450 53

\oût

674,381 99

568,307 85

29,480 08

333,602 20

46,058 98

1,651,831 10

Septembre . . . .

475,239 61

376,166 62

23,317 17

214,481 76

71,078 81

1,160,283 97

353,321 70

562,404 50

22,891

380,365 52

33,506 99

1,352,490 11

Novembre . . . .

256,794 59

511,336 92

31,364 60

327,778 28

35,448 M

1,162,722 73

Décembre

194,616 25

348,562 95

32,030 38

269,918 19

676,787 09

1,521,914 86

334,254 67l 138,019 55

166,168122 1,351,527 12 1,539,542 45

3,383,890 35

1,178,268 10 196,338 92

. . . .

Fr.

195,913 22

5,655,990 76 3,913,217 82 Total fin mai . . . 1,085,673 61 1,079,079 11 2,340,903 76

1 1

Fr.

1875.

2,497,32536

252,758 40

14,465,621 70 5,112,462 96

5,534,873 54

Ì i

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

AVIS.

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1875

Année Anno Band

3

Volume Volume Heft

28

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

03.07.1875

Date Data Seite

616-628

Page Pagina Ref. No

10 063 729

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.