690

En conséquence, les sept conseillers fédéraux actuels ont tous été confirmés dans leurs fonctions.

A été élu comme président de la Confédération pour l'année 1882 le vice-président actuel du conseil fédéral, M. Simon Bavier, et comme vice-président de ce corps, M. Louis Ruchonnet.

M. le Dr Jean-Ulrich Schiess, qui a rempli, d'une manière distinguée, la charge de chancelier de la Confédération suisse pendant un laps de temps de 34 ans, a déclaré qu'il n'accepterait pas une réélection.

L'assemblée fédérale a exprimé à M. Schiess son plus grand regret de sa détermination et sa profonde reconnaissance, au nom de la patrie suisse, pour les services qu'il a rendus à cette dernière.

L'assemblée fédérale a nommé, en qualité de chancelier de la Coufédération pour la prochaine période législative, M. Gottlieb Bingier, de Zofingue (Argovie), avocat et ancien membre du conseil des états depuis 1868 jusqu'en 1877.

# S T #

Extrait des délibérations du conseil fédéral.

(Du 16 décembre 1881.)

Sur la proposition du conseil d'école suisse, le conseil fédéral a accordé à M. Holzhalb, de Zurich, professeur de paysage à l'école polytechnique suisse, sa démission de ces fonctions pour la fin de l'année courante.

691

Le conseil fédéral à nommé : (le 12 décembre

1881)

Buraliste de poste à Wattenwyl : M. Frédéric Gäumann, de Tägertschi (Berne), négociant à Rychigen (Berne) ; Receveur de péages Commis de poste à »

»

»

»

»

»

# S T #

(le 16 décembre 1881) à Berlingen : Mme veuve Verena Meyer, de Männedorf (Zurich), à Berlingen (Thurgovie) ; Lucerne-: M. Martin Wohler, de Wohlen (Argovie), actuellement commis de poste à Bremgarten ; St-Gall : » Auguste Keller, de Hüttweilen (Thurgovie), précédemment commis de poste à Olten ; Lausanne : » Emile Huber, aspirant postal, de Niederwyl (Thurgovie), .à Lausanne.

IN SERATION S.

.A. v i s .

D'après une dépêche du consulat suisse a Besançon, datée du 10 courant, le directeur de l'arsenal de cette place demande, pour travailler k la tâche dans son établissement avec un salaire élevé, des ouvriers serruriers, ajusteurs, mécaniciens et chaudronniers.

On exige des papiers en règle, et, aux ouvriers suisses âgés de inoins de 30 ans, on demande la production de leur livret de service militaire.

Les hommes qui ne sont pas encore en âge de posséder un livret de service doivent apporter une autorisation de leurs parents ou de leur tuteur.

Berne, le 17 décembre 1881.

Chancellerie fédérale.

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

Extrait des délibérations du conseil fédéral.

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1881

Année Anno Band

4

Volume Volume Heft

53

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

17.12.1881

Date Data Seite

690-691

Page Pagina Ref. No

10 066 310

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.