337

en discussion, à l'assurance en cas de maladie et d'accidents, aux lois concernant le travail dans les fabriques, aux affaires financières, au développement de l'instruction commerciale et aux autres matières analogues. Il fit partie des commissions les plus importantes et fut pendant quatre ans président de la commission des finances et membre de la délégation des finances. En 1900, il présida le Conseil des Etats.

Georges Leumann était par ses dispositions naturelles et par son caractère un vrai Thurgovien. Il réunissait dans sa personne tous les traits caractéristiques de ce peuple, il en avait surtout le tempérament allant droit au but, l'esprit clair, distinguant vite les points essentiels, tourné vers les solutions nettes et néanmoins, en dépit de tout son bon sens pratique, ouvert au plus haut et au plus pur enthousiasme patriotique. En Leumann, nous avions encore parmi nous un des représentants de l'idéalisme et des grandes vues politiques qui animaient la génération créatrice de la nouvelle confédération, la génération qui, en des temps plus heureux, a construit notre Etat fédéral sur des fondements si solides que nous avons été capables de traverser les dangers et les ouragans de ces années de guerre sans en être ébranlés, sur des fondements si sûrs que nos autorités et notre peuple y trouveront encore le point d'appui, l'énergie et -la ferme volonté qu'il leur faut pour repousser victorieusement les attaques auxquelles la Confédération est actuellement en butte dans les désordres intérieurs qui nous assaillent.

Messieurs et chers collègues, je vous invite à rendre hommage à la mémoire de Georges Leumann, notre défunt collègue, en vous levant de vos sièges.

# S T #

EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Dû CONSEIL FÉDÉRAL

(Du 23 novembre 1918.)

Sont nommés attachés de légation à titre définitif MM.

Jacques de Saussure, Alphonse Zuppinger et Leopold Boissier.

I/Etat d'Alagoas est détaché de l'arrondissement consulaire de Baliia et rattaché ;\ l'arrondissement consulaire de Pe ni aui houe.

Bans le budget pour 1919, office fédéral des assurances sociales, un article de fr. 1.000.000 est inscrit aux dépenses à titre de subvention extraordinaire aux caisses-maladie reconnues pour les suites de l'épidémie de grippe. En revanche, aux recettes, le prélèvement de fr. 5.000.000 sur le fonds fédéra] des assurances est élevé à fr. 6.000.000.

Le Conseil fédéral a alloué les subventions suivantes : 1° au canton d'Unienvald-le-haut, 15 % des frais d'assainissement d'une surface de 67 ha. à l'Aaried, commune d<" Giswil (devis: fr. 160.000; maximum: fr. 24.000); 2o au canton d'Argovîe, 30 % des frais d'assainissement d'une surface de 23 ha. à « Thaï », commune de Hirsch t al (devis: fr. 64.000; maximum: fr. 19.200); 3° au canton du Tessin, 70% et 50% des frais de travaux de défense contre les avalanches et de reboisement sur les alpes de Canigioli et de Pozzo, commune de MezzovicoVira, par la ville de Lugano (devis : fr. 200.000; maximum : l'r. 130.000).

(Du 26 novembre 1818.)

Le Conseil fédéral a alloué les subventions suivantes : ,, L au canton de St-Gall : a. 70 % des frais de l'assainissement des Laugstucko, commune d'Oberriet (devis : fr. 33.000; maximum : fr. 23.100); ?;. 70 % d^s frais de l'assainissement du Schliitlertobel, communes d'Eichberg et d'Altstätten (devis : fr. 20.000; maximum : fr. 14.000) ; II. au canton de Vaud : 25 % des frais d'améliorations du sol dans les communes de Curtilles, Prévonloup et l'Hongrin (devis : fr. 183.000; maximum : fr. 45.750).

(Du 29 novembre 1918.)

Un subside fédéral du 20 % des frais d'exécution, devises à 64.000 francs, soit 12.800 francs au maximum, est accordé au canton du Valais en faveur de l'assainissement du doni uine des Lévaux, commune rie Vom-ry.

(Du 2 décembre 1918.)

Les nominations complémentaires suivantes ont été faites dans les commissions des examens fédéraux de médecine : Siège de Berne : suppléant de .la commission des examens professionnels de médecins : M. le Dr Rodolphe do Fel lenberg, professeur agrégé à Berne; Siège à Zurich : membre de la commission des examen H professionnels des médecins, en remplacement de M. le professeur Dr Sauerbruch, démissionnaire : M. le Dr Paul Clairmont, professeur de chirurgie, à Zurich.

Le Conseil fédéral a alloué au canton de Vaud les subventions suivantes : a. 25 % des frais d'assainissement d'une surface de 40,r, ha.

sur la rive droite du Buron, commune d'Yverdon (dovi1- : fr. 70.000; maximum: fr. 17.500); b. 25 % des frais de la construction d'un chemin à liâmes (devis : fr. 32.000; maximum : fr. 8000).

3STOJM:i2SrA.TZO3SrS (Du 26 novembre 1918.)

Département militaire.

  1. Topographe de IIe classe et remplaçant du chef du bureau des cartes de tir pour les fortifications de Thouue : M. Hugo Sturzenegger, de Reute (Appenzell-Rh. exL), topographe de IIIe classe à ce bureau; b. Topographe de IIIe classe au bureau des cartes de tir; M. Henri Egolf, ingénieur, de Zurich, employé à ce bureau.

Commis de I f e classe au bureau des fortifications du St-Go· thard : le lieutenant Walter Maurer, de Baie, aspirantinstructeur des troupes de forteresse, à Andermatt.

Adjoint de la section pour les munitions du service technique militaire : M. le Dr Walter Schmutz, chimiste, d'IQptingen (Baie-campagne), à Mels.

Chimisto à la même section : M. Jr.les Schieb, chimiste, de "Montreux, à Thou-ne.

340

(Du 29 novembre 1918.)

Département politique.

Division des affaires étrangères.

Secrétaire de IIe classe : M. François Otto Bischof, de GrubEggersriet (St-Gall), fonctionnaire de la division de l'économie industrielle de guerre.

(Du 2 décembre 1918.)

Département politique.

Division des affaires étrangères.

Commis de IIe classe : MM. Brügger, Hans, de Frutigen (Berne); Dahinden, Max, de Flühli (Lucerne); Borgeaud, Henri, de Morrens (Vaud); Flügel, Robert, de Röthenbach (Berne); Hilfiker, Paul, de Safenwil (Argovie), et Lörtscher, Oscar, de Spiez (Berne), tous employés auxiliaires à la division des affaires étrangères.

# S T #

PUBLICATIONS DES

DÉPARTEMENTS ET D'AUTRES ADMINISTRATIONS DE LA CONFÉDÉRATION

CIRCULAIRE de

l'office fédéral de l'alimentation aux gouvernements cantonaux concernant le ravitaillement en lait.

(Du 23 novembre 1918.)

Messieurs, Nous arrivons à la période la plus critique de notre ravitaillement en lait, due à la diminution des réserves de fourrages.

Quoique nous avions suspendu la fabrication du lait condensé depuis le 1« novembre et bien que les fédérations

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL FÉDÉRAL

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1918

Année Anno Band

5

Volume Volume Heft

50

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

04.12.1918

Date Data Seite

337-340

Page Pagina Ref. No

10 081 841

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.