MS

avantage. La plupart y ont mis de ta négligence, et obtinrent ainsi âne récolte très-inférieure, tant à leur préjudice qu'à celui de la maison Vergueiro ; plusieurs n'émondaient pas même leurs caféiers.

ensorte que non-seulement la maison Vergueiro souffre le préjudice d'une récolle inférieure, mais encore les plantations se détériorent et menacent de périr peu à peu faute d'entretien.

Pendant mon séjour dans vos colonies, j'ai eu maintes occasions de me convaincre que, loin de refuser aux colons rien de ce dont ils ont généralement besoin, vous avez tenu à l'honneur de contribuer au bien-être de chacun, et que même pendant l'émeute vous aviez des soins pour chacun, sans faire attention qui était ou non compromis.

Je suis donc convaincu que les colons reconnaîtront leur injustice,, et qu'ils vous rendront bientôt leur confiance d'autrefois.

Je termine en exprimant le désir que votre honorable père jouisse encore des boa.« résultats de son oeuvre.

Agréez, etc.

(Signé)

# S T #

Dr. J. Ch. HEUSSER.

NOTE

«le la Légation un Brésil

·

au

Président de la Confédération suisse.

Berne, le 5 Juillet 1858: . Monsieur le Président, Je m'empresse -de transmettre à V. E. plusieurs communication?

que je viens de recevoir de mon Gouvernement par la malle expédiée de Rio de Janeiro le 8 Juin dernier.

Je lui avais donné connaissance de la dépêche du Départemen" fédéral du Commerce et des Péages, concernant l'établissement d'u agent consulaire suisse dans la colonie Leopoldina, et j'avais sollicit des renseignements sur le fait que le Consulat suisse à Rio aurait et forcé de dépenser une certaine somme pour venir en aide à plusieur

241

solons qui alléguaient avoir été chassés de la colonie Senador Vergueiro.

Son Excellence Monsieur le Ministre des Aliènes étrangères me communique, par nue dépêche du 6 Juin, qu'en vertu du récent décret du 13 Mars, le Gouvernement impérial ne refusera pas l'exequatur à la nomination de pareils agents à Leopoldina ou en d'autres localités de l'empire ; ces agents devant être nommés par les Consuls, dont, ils .sont les Délégués, et ne pouvant pas l'être par les viceconsuls. Quant au second point, Son Excellence s'était adressée au département de l'Intérieur, du ressort duquel sont les affaires de colonisation, dans le but d'obtenir des renseignements sur le fait allégué ; le peu de temps écoulé entre la réception de mon rapport et.

le départ du paquebot n'ayant pas permis de m'envoyer (es dits renseignements par ce courrier.

Je reçois par la même malle une dépêche de Son Exellence Mr.

le Ministre de l'Intérieur, dans laquelle il m'est annoncé que le Gouvernement impérial, ayant été informé que la maison de commerco JH. Beaucaurt et Comp. de Paris, dans sa qualité d'agents de l'Association centrale de colonisation de Rio, s'était conduite d'une manière irrégulière, en ce qui concerne les engagements et le bien-être des «migrants pendant la traversée, a résolu de lui retirer son assistance.

Je suis chargé d'annoncer officiellement cette résolution aux Gouvernements près lesquels je suis accrédité, en leur assurant que des ordres ont été expédiés aux Consuls brésiliens, qui dans les ports d'embarquement ont à intervenir dans la légalisation des passeports et des contrats des colons, d'employer toute surveillance, afin d'éviter que.

les émigrants soient induits en erreur. ou séduits par des moyens réprouvés.

Je m'empresse de transmettre à Votre Excellence ces communications, qui témoignent, encore une fois, de tout l'intérêt que le Gouvernement impérial porte à la cause de l'émigration.

J'ai l'honneur de réitérer à Votre Excellence les assurances de m» plus haute considération.

Le chargé d'affaires eu Brésil, A. LOUREIRO.

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

NOTE de la Légation un Brésil au Président de la Confédération suisse.

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1858

Année Anno Band

2

Volume Volume Heft

34

Cahier Numero Geschäftsnummer

---

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

24.07.1858

Date Data Seite

243-244

Page Pagina Ref. No

10 057 730

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.