445

# S T #

2192

MESSAGE du

Conseil fédéral à l'Assemblée fédérale concernant l'achat d'un bâtiment des postes à Amriswil (Thurgovie).

(Du 25 mars 1927.)

La centrale téléphonique d'Amriswil ne suffit plus aux besoins du trafic et doit être remplacée. Il est prévu d'augmenter, en même temps, le réseau des câbles locaux. En outre, de nouveaux câbles interurbains doivent être installés dans la centrale. Les locaux de service actuels, situés dans un ancien bâtiment, à 500 m. environ du bureau postal d'Amriswil I, sont à tal point insuffisants qu'il ne peut être question d'y aménager les nouvelles installations projetées. Le déplacement de la centrale dans un avenir peu éloigné est donc inévitable. Une partie de l'appartement du 1er étage du bâtiment des postes, près de la gare, se prêterait avantageusement à l'installation de l'ensemble des services télégraphique et téléphonique. Il resterait encore, pour le titulaire, un logement de service de 2 chambres. La poste, le télégraphe et le téléphone se trouveraient ainsi réunis sous le même toit, ce qui ne pourrait que favoriser la collaboration mutuelle du personnel et serait envisagé par le public comme une heureuse amélioration.

Le bureau principal des postes est installé, en location, dans le bâtiment »récité. Les locaux de service occupent toute la surface du rez-de-chaussée, mesurant 127 mètres carrés. Une remise-annexe, d'environ 20 mètres carrés, est à disposition pour y garer les charrettes à bras. Dans ces locaux sont assurés le service des consignations provenant du quartier de la gare, ainsi que le service de réception de tous les envois postaux pour Amriswil. La localité étant très étendue, un petit bureau de poste se trouve dans le haut du village (Oberdorf), mais il sert uniquement au trafic de consignation de ce quartier.

Les chiffres ci-après dénotent l'importance du trafic postal, télégraphique et téléphonique de l'endroit ; ils montrent aussi que ce

446

trafic augmente d'une manière constante et réjouissante, à la seule exception du nombre des télégrammes qui, comme presque partout, suit une courbe descendante.

  1. Trafic postal.

Bureau de poste d'Amriswil 1.

Année

Envois ordinaires de la poste aux lettres. Dépôt

Messagerie

Vente d'estampilles d'affranchissement

Nombre

Nombre

Fra.

322,232 366,600 469,093

108,689 120,177 .

134,194

46,856 96,034 126,336

1913 1921 1926

Trafic postal total (bureaux de poste d'Amriswil 1913 432,872 144,415 1921 505,726 174,606 1926 619,048 200,620

1 et 2) 74,592 181,658 231,838

b. Trafic télégraphique et téléphonique.

.

,

1913 1921 ' 1926

1

Télégrammes 4,691

6,842 4,247

Téléphone abonnés

conversât, locales

conversations interurbaines

Transit

Total

143 222 298

38,847 61,946 88,843

57,876 183,994 255,066

6,773 33,963 30,770

103,496 279,903 374,679

Le pnojet de transfert de la centrale téléphonique dans le bâtiment des postes a donné lieu à des pourparlers avec les propriétaires de cet immeuble au sujet du renouvellement du bail de la poste à partir du 30 juin 1929 et de la location du l« étage à l'administration des télégraphes. A cette occasion, les propriétaires manifestèrent l'intention de vendre le bâtiment en question, us se déclarent, toutefois, disposés à renouveler le bail de la poste pour une durée de 15 ans environ, mais en portant le loyer annuel de 2900 à 4500 fr. ; de même, ils consentiraient à louer les locaux désirés à l'administration des télégraphes pour un temps prolongé, au prix de 2400 fr.

par année. Enfin, les locaux de l'étage supérieur pourraient aussi être pris en location pour 1000 fr. par année. Ces prix furent estimés trop éleviéis et il parut indiqué d'examiner si l'achat det

447

la propriété ne serait pas plus avantageux. Il y a lieu, à cet égard, de relever ce qui suit : LG bâtiment a été construit spécialement pour le service postal, en 1899/1900, sur un terrain situé en face dtei la station eK> il pourra suffire à cet effet pendant de nombreuses années encore.

Si, plus tard, un agrandissement des locaux postaux était nécessaire, il pourrait y être avisé sans difficulté, la place utile existant pour cela.

De même, il sera possible d'installer dans le bâtiment, d'une façon durable, les services télégraphique et téléphonique.

Il n'existe pas, dans le voisinage de la station, d'autres locaux à louer qui pourraient entrer en ligne de compte et le transfert des services postaux dans un bâtiment éloigné de la gare ne peut être envisagé, car il en résulterait immédiatement une complication de l'exploitation et une augmentation des frais de personnel.

Après de longs pourparlers, les propriétairesv du bâtiment postal ont fini par accepter de conclure un contrat de vente, par lequel ils s'engagent à céder à l'administration des postes, pour le prix de 105,000 francs, et sous réserve que les Chambres fédérales accordent le crédit nécessaire, leur propriété de 704 m2, comprenant le bâtiment des postes et son annexe, assurés ensemble contre L'incendie pour 75,000 francs.

Le bâtiment postal se compose du sous-sol, du rez-de-chaussée et d? deux étages.

Au sous-sol se trouvent les caves, avec fonds en béton, plafonds à solives de fer de lre qualité et voûtes bétonnées; en. outre, dans le corridor, la chaudière du chauffage central'.

Le rez-de-chaussée comprend le bureau de poste, avec vestibule des guichets et W. G. Le plancher du bureau est parqueté, celui du vestibule des guichets carrelé; les parois des deux locaux sont lambrissées jusqu'à 1,80 m. du sol.

Le 1er étage comprend un appartement de 5 chambres, avec cuisine, bains et W. C. Deux chambres sont avec parquets et parois boisées à 1,80 m. de hauteur. Les autres chambres ont des planchers de hêtre, des plinthes et des mura tapissés. Dans la cuisine se trouvent un fourneau à bois et à coke et une conduite de gaz.

L'étage supérieur comporte un appartement de 6 pièces, avec cuisine et cabinet. Les planchers sont tous en lames de sapin, les chambres sont à plinthe, avec parois tapissées. La cuisine est carrelée; un fourneau à bois et à coke y est installé.

L'immeuble est bien construit; les murs des caves sont en béton, la maçonnerie supérieure en briques, à en juger par l'épaisseur des

44fr

ir.urs. Le revêtement de la façade donnant sur la rue est en granit jusqu'à la hauteur de la première corniche d'étage. Tous les autres travaux de pierre taillée sont en grès naturel.

D'après un rapport de l'Inspectorat des constructions fédérales à Zurich, la propriété dont il s'agit doit être évalués comme suit: a-) Surface de l'immeuble, y compris l'a cour 524 m2 à 15 fr fr. 7,860.-- 180 m2 à 5 fr. (partie de derrière) . fr.

900-- fr. 8.760 -- 704 m" b) Bâtiment postal 2474 m3 de construction, mesurée du fond de la cave aux entraits supérieurs, à fr. 35.-- le m3 fr. 86,590.-- dhauffage central en plus .

. . . fr. 6.000 c ) Remise . . . . . .

Valeur totale de la propriété

fr. 92,590*.f r . 2,400.-- fr. 103.750.--

Le prix d'achat peut être envisagé comme raisonnable, surtout que les propriétaires viennent de faire encore pour 8.700.-- fr. de réparations.

' A ce prix d'achat de fr. 105.000.-- il faut ajouter encore environ fr.

600.-- ·pour frais de mutation et de cadastre, ainsi que .

fr- 1,500.-- à peu près, pour des modifications à l'installation des guichets, l'agrandissement du corps des cases à serrure et l'aménagement d'une sortie directe du vestibule des guichets dans le corridor. En outre fr. 1,500.-- doivent être comptés pour préparer l'installation de la centrale téléphonique au 1er étage (démolition d'une ou deux parois, établissement d'une nouvelle séparation, modifications d'éclairage et travaux de remise en état) Le total des frais d'acquisition atteindrait donc env.

fr. 108.600.-- Le calcul de rendement établi montre que l'achat de la propriété est plus avantageux que la conclusion de nouveaux contrats de location.

Vu les circonstances exposées, nous vous prions de vouloir bien approuver le projet d'arrêté fédéral ci-joint et saisissons cette occa-

449

sion pour vous présenter, Monsieur le Président et Messieurs, l'assurance de notre haute considération.

Berne, le 25 mars 1927.

Au nom du Conseil fédéral suisse : Le président de la Confédération, MOTTA.

Le chancelier de la Confédération, KAESLIN.

(Projet.)

Arrêté fédéral concernant

l'achat d'un bâtiment des postes à Amriswil.

L'ASSEMBLÉE FÉDÉRALE de la C O N F É D É R A T I O N SUISSE, vu le message du Conseil fédéral du 25 mars 1927, arrête : 1. Un crédit de 108.600 francs est alloué pour l'achat et la mise en état du bâtiment des postes à Amriswil (Thurgovie).

2. Le présent arrêté, qui n'est pas de portée générale, entre immédiatement en vigueur.

3. Le Conseil fédéral est chargé de son exécution.

Feuille fédérale. 79e année. Vol. I.

3i

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

MESSAGE du Conseil fédéral à l'Assemblée fédérale concernant l'achat d'un bâtiment des postes à Amriswil (Thurgovie). (Du 25 mars 1927.)

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1927

Année Anno Band

1

Volume Volume Heft

13

Cahier Numero Geschäftsnummer

2192

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

30.03.1927

Date Data Seite

445-449

Page Pagina Ref. No

10 084 916

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.