543

# S T #

2030

Message du

Conseil fédéral à l'Assemblée fédérale concernant l'achat d'un bâtiment des postes à Rüti (Zurich).

(Du 12 décembre 1925.)

Un consortium privé a érigé, en 1910, en face de la gare de Rüti (Zurich) un bâtiment dans lequel des locaux furent aménagés et loués, eu partie pour une succursale de banque et en partie pour le bureau des postes. Le bail des locaux postaux, qui fixait pour ceux-ci un prix annuel de location de 4600 francs, est arrivé à échéance le 30 septembre dernier. A l'occasion des pourparlers engagés en vue du renouvellement de ce bail pour une période de 10 à 15 ans, le prix de location fut élevé par les propriétaires à 9000 francs par année. Une réduction de ces prétentions n'a pas pu être obtenue. Par contre, les bailleurs se déclarèrent disposés à vendre leur immeuble à la Confédération. Ils motivent la forte augmentation de loyer exigée par les pertes qu'ils ont subies du fait du rapport insuffisant de cet immeuble jusqu'à ce jour et par les perturbations que la guerre a provoquées d'ans les conditions du marché de la construction et des propriétés immobilières.

Les locaux des services du télégraphe et du téléphone se trouvent encore dans l'ancien bâtiment des postes, situé à 100 mètres environ dû bureau postal actuel. Leur loyer s'élève à 900 francs par année, mais ils ne donnent pas satisfaction sous tous les rapports. Une amélioration et un agrandissement de ces locaux, correspondant à l'augmentation des besoins du trafic, sont prévus pour la date de l'expiration du bail, c'est-à-dire pour le 1er juillet 1928. La réunion dans un même bâtiment des locaux postaux et télégraphiques serait incontestablement avantageuse et permettrait une organisation rationnelle et méthodique du travail en commun. Le transfert des bureaux téléphonique et télégraphique dans le bâtiment postal simplifierait sensiblement les relations entre les différents services et 3] ne manquerait pas non plus d'être accueilli par le public comme une heureuse amélioration. Mais comme le déplacement de la centrale téléphonique entraînera nécessairement des frais élevés, il ne peut en être question que si les nouveaux locaux présentent des garanties suffisantes de stabilité pour de nombreuses années.

544

Söus la pression de ces différentes circonstances, la question s'est en quelque sorte imposée d'examiner si le bâtiment actuel d© la poste ne devrait pas être acheté par la Confédération. Cet examen a donné le résultat suivant : La situation dudit bâtiment, vis-à-vis de la station du chemin de fer, contribue dans une grande mesure à permettre l'exploitation dèsservices postaux dans cette localité aux meilleures conditions possibles de simplicité et d'économie. Le service d'échange des envois avec les trains-poste y nécessite, en effet, un minimum de temps et de personnel.

Les locaux de la poste occupent la plus grande moitié du rez-dechaussée, au sud-est; ils présentent une surface utile de 144 m2, dans laquelle est comprise une remise pour charrettes d'environ 20 ma.

Cet espace suffira aux besoins du service pendant de nombreuses années encore.

En ce qui concerne les services du télégraphe et du téléphone, des locaux appropriés et stables pourraient leur être aménagés, le morment venu, dans une partie du premier étage de l'immeuble.

Il ressort des indications statistiques ci-après que le trafic postal, télégraphique et téléphonique de Eüti (Zurich) accuse une importance appréciable, de même qu'un accroissement réjouissant et continu.

  1. Trafic postal.

Année

Objets de la poste aux lettres non inscrits déposés

Paquets Dépôt et réception

Nombre 395,960 502,549 590,241

Nombre.

Fr.

93,974

63,374 73,477 161,950

1910 1913 1924

Vente d'estampilles d'affranchissement

113,151 102,900

b. Trafic télégraphique et téléphonique.

Année

Télégrammes

1910 1913 1924

4,220 4,798 . 4,235

92 105 235

l i

Téléphone Nombre de conversations locales interurbaines total

; ;

24,126 30,750 75,946

35,142 51,068 199,854

59,268 81,818 275,800

545

II ne serait pas possible, sans dépenses très élevées et disproportionnées à l'importance des services en cause, de se procurer d'autres locaux à proximité de la gare. Quant au transfert des services postaux dans un immeuble plus éloigné de la station, il ne paraît pas indiqué de l'envisager, en raison des inconvénients et de l'augmentation de frais qui en résulteraient pour l'exploitatio.n postale.

Le prix de vente de l'immeuble actuel de la poste fut fixé d'aborti, par le consortium propriétaire, à 330,000 francs. Après de longues discussions, ce chiffre a pu être réduit, en un de compte, à 280,000 francs.

H faut y ajouter une somme de 6000 francs pour remise en état d'une chaudière de chauffage central, quelques réparations dans divers locaux et au toit, ainsi que pour frais d'actes et de mutation. L'acquisition de la propriété nécessite donc un crédit total de 286,000 francs «n chiffres ronds.

L'emplacement de l'immeuble, y compris la cour et le jardin, mesure 899 m2. Le bâtiment lui-même, construit comme déjà dit en 1910, représente un volume total de 5250 m3. En estimant la valeur du terrain à 27,000 francs, c'est-à-dire à environ 30 francs le ni2, il reste comme prix de la construction 259,000 francs, ce qui correspond en" chiffres ronds à 49 francs le m3. Le bâtiment est solidement construit, bien aménagé et en excellent état d'entretien. Il est assuré contre l'incendie pour 255,000 francs. Les locaux sont répartis comme suit : Au sous-sol : les installations de chambre forte et d'archives de la banque, une remise postale, un local d'attente pour le personnel, les caves nécessaires et les installations de chauffage central.

Au rez-de-chaussée : le bureau des postes avec une remise ouverte, les locaux de la banque, les toilettes et W. C.

Au 1er étage : un appartement de 4 chambres et un de 5 chambres, avec bains et autres dépendances.

Au 2e étage : un appartement de 8 chambres, salle de bains et dépendances.

Dans les combles : un appartement de 3 chambres et 2 pièces mansardées, avec salle de bains et dépendances, 3 mansardes et bûchers pour les appartements.

Au-dessus : un galetas ouvert.

Suivant estimation de l'inspectorat des constructions fédérales à Zurich, le prix de vente de l'immeuble peut être considéré comme raisonnable et normal. Cette appréciation est confirmée par le fait que si cet édifice devait être construit aujourd'hui, il coûterait en chiffres ronds et sans le terrain 340,000 francs. Le calcul du rapport du bâtiment en question permet, au surplus, de constater que l'achat

546

de celui-ci est plus avantageux pour l'administration qu'un renouvellement des conditions du bail à loyer.

Cela étant et tenant compte de toutes ces circonstances, l'administration des postes a conclu avec les propriétaires, sous réserve d'approbation, un contrat de vente aux conditions stis-indiquées.

Nous vous prions, en conséquence, de bien vouloir approuver le projet d'arrêté ci-annexé et saisissons cette occasion pour vous présenter, Monsieur le président et Messieurs, l'assurance de notre haute considération.

Berne, le 12 décembre 1925.

Au nom du Conseil fédéral suisse : Le 'président de la Confédération, MUSY.

Le chancelier de la Confédération, KAESLIN.

(Projet.)

Arrêté fédéral concernant

l'achat d'un bâtiment des postes à Riiti (Zurich).

L'ASSEMBLÉE FÉDÉRALE de la CONFÉDÉRATION SUISSE, vu le message du Conseil fédéral du 12 décembre 1925, arrête : 1. Un crédit de 286,000 francs est alloué pour l'achat et la mise en état d'un bâtiment des postes à Rüti (Zurich).

2. Le présent arrêté, qui n'est pas de portée générale, entre immédiatement en vigueur.

3. Le Conseil fédéral est chargé de pourvoir à son exécution.

Schweizerisches Bundesarchiv, Digitale Amtsdruckschriften Archives fédérales suisses, Publications officielles numérisées Archivio federale svizzero, Pubblicazioni ufficiali digitali

Message du Conseil fédéral à l'Assemblée fédérale concernant l'achat d'un bâtiment des postes à Rüti (Zurich). (Du 12 décembre 1925.)

In

Bundesblatt

Dans

Feuille fédérale

In

Foglio federale

Jahr

1925

Année Anno Band

3

Volume Volume Heft

50

Cahier Numero Geschäftsnummer

2030

Numéro d'affaire Numero dell'oggetto Datum

16.12.1925

Date Data Seite

543-546

Page Pagina Ref. No

10 084 496

Das Dokument wurde durch das Schweizerische Bundesarchiv digitalisiert.

Le document a été digitalisé par les. Archives Fédérales Suisses.

Il documento è stato digitalizzato dell'Archivio federale svizzero.